Livraison gratuite pour les achats supérieurs à 70 €
Merci pour votre confiance depuis 2012. Sélectionnez votre colis.

L'(in)fertilité de la société moderne


La société moderne fait peu à peu tomber les tabous sur l'infertilité et en parle à voix haute.

Le mérite en revient donc également aux célébrités qui ont parlé publiquement de leurs problèmes de fertilité, aux projets nationaux qui sensibilisent le public à l'infertilité et aux nombreuses découvertes scientifiques. La solution réside-t-elle dans la fertilisation extra-utérine, la conservation du sperme ou une aide supplémentaire par une approche naturelle ?

Chaque jour, nous constatons de nouveaux faits, que le public professionnel juge alarmants. Les femmes américaines décident en masse de congeler leurs ovules à un jeune âge. Les experts de l'Université hébraïque de Jérusalem ont constaté dans leurs études que le nombre de spermatozoïdes des hommes modernes a constamment diminué au cours des 40 dernières années

La limite d'âge lorsque les femmes décident de tomber enceintes pour la première fois s'élève lentement au-dessus de 30 ans et les procédures d'insémination artificielle sont de plus en plus nombreuses. La réalité des jeunes, c'est aussi les pressions de la vie quotidienne, les parents, le stress au travail, le vieillissement de la population, les problèmes financiers et de logement. Pouvons-nous nous préoccuper à juste titre de notre fertilité et des générations futures ? Que pouvons-nous faire en tant qu'individus pour éviter de tels problèmes ?

L'infertilité est une maladie de la société moderne, ou du moins une conséquence de notre mode de vie plus rapide. L'infertilité est de plus en plus évoquée en public, mais nous en avons encore honte. Nous l'acceptons comme notre défaut, qui témoigne d'un manque de masculinité ou de féminité, et nous ne voulons pas le dire à voix haute.

De nombreuses femmes ont admis avoir eu des difficultés à concevoir, ce qui peut peut-être nous encourager à accepter l'infertilité comme un phénomène normal dans la société moderne. Étant donné qu'un couple sur six est infertile, vos voisins et amis sont probablement eux aussi confrontés à l'infertilité.

Michelle Obama, Anna Hathaway, Chrissy Teigen et John Legend, Halle Berry, Kim Kardashian West, Courtney Cox, Céline Dion, Brooke Shields et d'autres ont admis avoir eu des problèmes de fertilité dans le passé ou avoir eu recours à la fécondation in vitro pour tomber enceintes. Le message est toujours le même : vous n'êtes pas seules quand vous avez affaire à l'infertilité.

L'âge de la première grossesse augmente

Le facteur clé contre lequel les professionnels mettent le plus en garde est l'augmentation de l'âge de la femme au moment de la première grossesse. Les raisons sont nombreuses : les jeunes sont plus ambitieux quant à la vie, les études sont plus longues, la carrière, l'instabilité financière, le problème du logement, etc. La fertilité d'une femme diminue avec l'âge : après 35 ans, la probabilité de concevoir est presque deux fois moins élevée qu'à l'âge de 25 ans. La cause se trouve dans les ovaires, car le nombre de follicules et la qualité des ovocytes diminuent au fil des ans en raison de nombreux facteurs, et ces changements s'accentuent encore après 35 ans. Chez les hommes comme chez les femmes, le tabagisme, l'obésité, un mode de vie malsain et une consommation excessive d'alcool nuisent à la fertilité.

À cela s'ajoutent d'autres causes d'infertilité, telles que les troubles du cycle menstruel, l'absence d'ovulation, la mauvaise perméabilité des trompes de Fallope, les maladies sexuellement transmissibles et les maladies de la reproduction telles que l'endométriose. Chez l'homme, il s'agit le plus souvent d'une mauvaise qualité ou d'une absence de sperme. On peut en conclure que la fertilité n'est plus un acquis et que la grossesse ne survient pas toujours du jour au lendemain.

La solution est-elle en fécondation in vitro ou en stockage cellulaire ?

À l'étranger, des mouvements encouragent le stockage ou la congélation d'ovules chez les jeunes femmes, qui peuvent ensuite les utiliser plus tard, lorsqu'elles sont en état de procréer. Certains misent sur la fécondation in vitro à l'avenir.

Le taux de réussite de chaque procédure de fécondation in vitro n'est que de 25 à 30 % et dépend également de la raison de l'infertilité du couple. Chaque cycle est associé à de nombreux examens, à des thérapies hormonales fortes, à des espoirs et à des coûts.

Le stockage des cellules est déjà une pratique courante dans le monde occidental. Les femmes jeunes qui souhaitent tomber enceintes et qui sont conscientes que la fertilité est un sujet sensible y recourent principalement. Elles disposent ainsi d'ovules sains, même si elles décident de tomber enceintes à un âge plus avancé. C'est surtout un moyen pour une femme ou un homme d'avoir un enfant après avoir souffert d'un cancer ou d'autres maladies graves.

Les soins de fertilité sont entre vos mains

On parle d'infertilité lorsqu'une femme en couple ne tombe pas enceinte après un an de rapports sexuels réguliers non protégés. Ne restez pas les bras croisés et agissez au plus vite, car l'infertilité est aussi un combat contre l'horloge biologique d'une femme.

Il est important d'observer son corps au préalable. Pour les femmes, il est crucial que le cycle menstruel soit régulé et qu'elles ovulent. Il n'y a pas de conception réussie sans ovulation. Un cycle menstruel régulier est le résultat d'un équilibre hormonal régulier et d'un bon fonctionnement de la glande thyroïde, ce qui peut être vérifié par de simples analyses de sang.

Il est conseillé aux hommes d'être plus attentifs aux testicules non descendus et aux lésions possibles des testicules depuis l'enfance. La santé générale de l'organisme, un poids corporel approprié et un mode de vie sain avec le moins de stress possible jouent un rôle important.

Avec un rythme de vie effréné comme le nôtre, il est difficile de consommer toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires à l'organisme par le biais de l'alimentation. Vous pouvez vous aider avec des suppléments nutritionnels de haute qualité et éprouvés qui ont un effet positif prouvé sur la fertilité.

Ceux-ci peuvent aider à préparer le corps à la conception ou à réguler l'activité hormonale, à augmenter le nombre de spermatozoïdes et donc à faciliter la conception naturelle, ce qui est toujours plus doux pour le corps et le couple que les traitements hormonaux.

Un élément à considérer lors de la prise de suppléments nutritionnels est le temps. Les ingrédients naturels ont un effet plus faible sur l'organisme. Il est donc important de persévérer. Il est recommandé de les utiliser pendant au moins 3 mois.

Les ingrédients que nous recommandons sont le zinc, la vitamine B6 et la vitamine C, l'acide folique, le sélénium et le fer. Nous devons également veiller à avoir des relations sexuelles aux bons jours, à nous détendre et, en cas de problème, à nous informer. Les vacances, le yoga, la méditation et surtout une bonne relation avec votre partenaire ont également des effets positifs sur le corps.

Même si la conception naturelle n'aboutit pas, le fait de prendre soin de notre santé peut augmenter considérablement nos chances de concevoir en cas d'insémination artificielle.


Choisissez le colis préféré



  • FertilUp pour les deux
    FertilUp pour hommes & pour femmes
    rating
    67,90€  59,98€
    Commande
  • 3x FertilUp pour hommes + 3x Oméga-3
    Forfait 3 mois (90 jours)
    rating
    170,70€  139,95€
    Commande
  • 3x FertilUp pour femmes + 3x Oméga-3
    Forfait 3 mois (90 jours)
    rating
    170,70€  139,95€
    Commande
  • FertilUp pour hommes + Oméga-3
    Forfait 1 mois (30 jours)
    rating
    56,90€  50,95€
    Commande
  • FertilUp pour femmes + Oméga-3
    Forfait 1 mois (30 jours)
    rating
    56,90€  50,95€
    Commande
Slide right
Slide left

Contactez-nous Arrow down


Envoyer
Production: MMvisual
Payments Secure
InfinivitFertilupFemisolHemosens
Zapri fermer Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site Internet.

Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.(Plus d'information)